Catégorie : Viandes

Profiter de l’hiver…

Hier, nous avons fait quelques courses en famille. En rentrant chez nous, nous regardions le ciel bleu et nous songions à aller luger le lendemain. Notre idée a été légèrement… détrempée! En regardant les prévisions météo et en regardant par la fenêtre ce matin, nous avons vite réalisé que notre projet tombait littéralement à l’eau. Un peu difficile dans ces conditions de profiter des activités hivernales avec cette température. J’espère seulement que le froid reviendra et que de la neige tombe en altitude pour que nous puissions faire découvrir les plaisirs de l’hiver à Mini-nous.

En attendant, voici un petit plat mijoté parfait pour les journées pluvieuses ou bien froides. J’ai pris cette recette sur le site de Recettes du Québec.

Lapin mijoté au cidre et aux pommes
Lapin mijoté au cidre et aux pommes
Pour 4 personnes

1 lapin coupé en 6 morceaux
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
3 pommes*
2 échalotes
1 cuillère à soupe de farine
1 bouteille d’environ 750 ml de cidre
8 tranches de bacon ou de lard à griller
Sel et poivre

Épépiner et couper en quartier les pommes. Ciseler les échalotes. Couper en lardons les tranches de bacon (ou le lard à griller).

Dans un grand chaudron, chauffer le beurre avec l’huile. Quand les corps gras sont bien chaud, dorer sur tous les côtés les morceaux de lapin. Saler et poivrer. Retirer les morceaux de lapin du chaudron et faire revenir les quartier de pommes jusqu’à ce qu’ils colorent. Saupoudrer la farine et bien mélanger pour que les corps gras enrobent bien chaque particule de farine. Remettre les morceaux de lapin dans le chaudron. Déglacer avec le cidre. Porter à ébullition, réduire le feu et couvrir. Laisser mijoter pendant 45 minutes.

Quand le lapin a mijoté 45 minutes, verser un peu d’huile dans une poêle. Déposer le bacon (ou le lard à griller) avec les échalotes dans une poêle et les faire revenir jusqu’à ce que le bacon soit croustillant.

Au moment de servir le lapin, déposer un morceaux de viande dans l’assiette et arroser de jus de cuisson. Ajouter la garniture de bacon et d’échalotes puis servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Choisissez une variété de pommes qui résistent bien à la cuisson.

Et vous, profitez-vous des activités qu’offrent l’hiver?

À chaque famille, son boeuf bourguignon

Chez mes parents, quand il y a un ragoût, il s’agit d’un boeuf bourguignon. Je n’ai pas toujours apprécié ce plat, mais maintenant, je l’adore : c’est un plat tellement réconfortant! Une fois, j’ai essayé une autre recette que celle de mes parents. Il s’agissait d’un boeuf bourguignon qui demandait 5 heures de cuisson… Après une attente aussi longue, nous avons été bien déçus du résultat et je me suis promis de ne jamais remettre autant de temps sur un ragoût. Le temps passe et j’ai toujours eu beaucoup de mal à faire un autre boeuf bourguignon que celui de mes parents. Pourtant, j’ai fait une infidélité et le résultat est sublime. Bien sûr, je ne vais pas renier la recette de ma famille, mais j’ai découvert que deux boeufs bourguignons pouvaient être fort différent.

Je vous propose donc un boeuf bourguignon avec une garniture au bacon. Une belle recette pour recevoir pendant le temps des fêtes. J’ai découvert cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Boeuf bourguignon et sa garniture au bacon
Boeuf bourguignon et sa garniture au bacon
Pour 6 personnes

2 tasses ou 300 g d’oignons perlés*
¼ de tasse ou 35 g de farine
2 cuillères à thé de fleur de sel
2 cuillères à thé de paprika doux (facultatif)
900 g de cuisse de boeuf ou de boeuf à ragoût, coupé
  en cubes
2 cuillères à soupe de beurre
3 branches de céleri
3 carottes
3 gousses d’ail
3 échalotes
2¼ de tasses ou 562 g de bouillon de boeuf
1 tasse ou 250 g de bouillon de légumes
1½ tasse ou 375 g de vin rouge**
⅓ de tasse ou g de pâte de tomate
8 tranches de bacon***
227 à 250 g de champignons blancs (ou une barquette)
Sel et poivre

Remplir un chaudron d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, verser les oignons perlés dans l’eau et laisser mijoter pendant 3 minutes. Égoutter les oignons et les rincer sous l’eau froide. Avec les mains, éplucher les oignons.

Couper en dés ou en demi-rondelles les branches de céleri et les carottes. Hacher les gousses d’ail et ciseler les échalotes. Trancher les champignons.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un grand bol, mélanger la farine, la fleur de sel et le paprika. Ajouter les cubes de boeuf et bien mélanger pour enrober chaque cubes de farine assaisonnée.

Dans un grand chaudron, déposer le beurre et chauffer le corps gras. Quand le beurre est bien chaud, déposer les cubes de boeuf et les dorer sur tous les côtés. Effectuer cette opération en plusieurs fois et réserver les morceaux de viande dans une assiette.

Quand tous les morceaux de viande sont dorés, ajouter les branches de céleri, les carottes et les échalotes. Cuire pendant 4 minutes, puis ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minutes. Saler et poivrer. Remettre la viande dans le chaudron. Verser les bouillons, le vin et la pâte de tomate, puis porter à ébullition. Enfourner et cuire pendant 2 heures. Vérifier régulièrement la cuisson et au besoin, ajouter de l’eau.

Couper le bacon en lardon. Déposer le bacon dans une poêle et le faire cuire jusqu’à ce qu’il soit bien croustillant. Ajouter les champignons et les oignons. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les légumes soient colorés. Incorporer cette garniture dans le chaudron. Remettre le chaudron au four et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Servir avec une purée de pommes de terre ou des pâtes. Déguster avec plaisir.

*J’avoue le poids des oignons perlés est une estimation : utilisez la quantité qui vous plaît. D’autre part, je n’ai pas trouvé d’oignons perlés (ou d’oignons à marinade), j’ai donc mis 4 oignons jaunes que j’ai coupés en demi-rondelle.
**Tous les vins rouges ne sont pas équivalent en cuisine, préférez un vin rouge corsé : j’aime bien utilisé des vins contenant le cépage syrah ou cornalin. Voici un petit truc : plus le vin rouge est clair, moins le vin est corsé et vice versa.
***Privilégiez des tranches de bacon épaisses ou utilisez des lardons. Vous pouvez augmenter la quantité…

Et vous, êtes-vous fidèle à votre recette de boeuf bourguignon?

Pour une amie…

Il y a deux semaines, une amie m’a demandé si je pouvais réaliser un gâteau pour l’anniversaire de ses parents. J’ai hésité quelques secondes : le délai était court et au moment où elle m’a téléphonée, j’étais épuisée par ma journée, donc pas dans le meilleur état pour réfléchir. Finalement, j’ai accepté : le gâteau était petit et surtout, je voyais une occasion de m’exercer avec la pâte à sucre. Je ne travaille pas aussi souvent que je voudrais la pâte à sucre, alors je ne suis pas aussi habile que je le voudrais et je vois facilement les défauts de mes créations. Bref, je me juge sévèrement, mais les gens sont toujours satisfait du résultat ce qui, au fond, est le plus important.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de boulettes. J’ai pris cette recette chez Choupikyky, Ma cuisine de tous les jours.

Boulettes de boeuf à la Salisbury
Boulettes de boeuf à la Salisbury
Pour 4 personnes

Boulettes
400 g de boeuf haché
⅓ de tasse ou 80 g de chapelure*
2 cuillères à soupe de ketchup
2 cuillères à soupe de moutarde jaune (préparée ou douce)
1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
2 jaunes d’oeufs**
3 cuillères à soupe de beurre

Sauce***
2 tasses ou 500 g de bouillon de boeuf
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 oignon
1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
1 cuillère à soupe de ketchup
2 cuillères à soupe de persil frais haché (facultatif)
Sel et poivre

Boulettes
Dans un bol, mélanger le boeuf haché, la chapelure, le ketchup, la moutarde, la sauce Worcestershire et les jaunes d’oeufs. Saler et poivrer. Avec la préparation façonner une vingtaine de boulettes.

Émincer l’oignon pour la sauce et réserver.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Lorsque le corps gras est bien chaud, déposer la moitié des boulettes et les cuire en veillant à ce qu’elles soient dorées de tous les côtés. Déposer les boulettes cuites sur une assiette et répéter l’opération avec les boulettes restantes.

Sauce
Dans la poêle qui a servi à cuire les boulettes, ajouter l’oignon et le faire cuire jusqu’à ce qu’il soit translucide. Verser 1½ tasse ou 375 g de bouillon de boeuf, la sauce Worcestershire et le ketchup. Porter à ébullition, puis baisser le feu pour laisser mijoter.

Délayer la fécule de maïs (ou la maïzena) dans le restant de bouillon. Ajouter graduellement ce mélange dans la poêle. Remettre les boulettes dans la poêle. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi et que les boulettes soient cuites. Saler et poivrer au goût. Servir sur un lit de pâtes et saupoudrer de persil, si désiré. Déguster avec plaisir.

*J’ai utilisé de la chapelure nature, mais si vous avez de la chapelure à l’italienne n’hésitez pas à l’employer. Si vous voulez donner un peu plus de goût à votre chapelure, ajoutez 1 cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées, 1 cuillère à soupe de parmesan râpé et 1 cuillère à thé de poudre d’ail ou d’oignon.
**Vous pouvez omettre les jaunes d’oeufs ou mettre un oeuf entier plutôt que 2 jaunes d’oeufs.
***La recette donne beaucoup de sauce : libre à vous de réduire les quantités.

Bientôt en mode Noël

Maintenant que l’Halloween est passé, je peux admettre qu’on parle de Noël et que tout l’attirail de cette fête soit à l’honneur dans les magasins. Cela me rappelle que je dois penser à mes paniers gourmands et aussi faire quelques expérimentations : sans farine, sans oeuf, sans produits laitiers… et sans idée pour l’instant. D’un autre côté, je vais aussi devoir écouler mes surplus d’Halloween : nous avons eu deux fois moins de jeunes visiteurs que les dernières années. Heureusement, j’ai pris des trucs que nous aimons ou que j’avais déjà des idées pour les cuisiner.

En attendant que j’arrive à me concentrer sur Noël, je vous propose une recette simple pour les soirs de semaine : des boulettes. J’ai pris l’idée des boulettes sur le site de Qu’est-ce qu’on mange pour souper?.

Boulettes de boeuf avec du riz
Boulettes de boeuf avec du riz
Pour 4 personnes

400 g de boeuf haché
1 oeuf
½ tasse ou 90 g de riz cuit*
⅓ de tasse ou 27 g de panko**
2 cuillères à thé de sarriette
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
¼ de tasse ou 30 g de farine
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
½ tasse ou 125 g de vin blanc***
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger le boeuf haché, l’oeuf, le riz, le panko, la sarriette et la moutarde de Dijon. Saler et poivrer. Diviser le mélange en douze parts égales et façonner chaque morceau en boulette. Rouler chaque boulette dans la farine.

Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Lorsque le corps gras est bien chaud, déposer les boulettes et les faire colorer de tous les côtés.

Quand les boulettes sont bien grillées, déglacer la poêle avec le vin et laisser réduire presque à sec ou jusqu’à ce que les boulettes soient cuire. Au besoin, ajouter un peu de bouillon ou d’eau. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de mettre un peu plus de riz cuit dans les boulettes : cette recette est idéale pour utiliser un restant de riz cuit.
**Vous pouvez remplacer le panko par de la chapelure de pain. Dans ce cas, il vous en faudra un peu plus que le poids indiqué.
***Il est possible de remplacer le vin par du bouillon. Si vous le désirez, vous pouvez faire une sauce en ajoutant un peu de bouillon et de crème.

Et vous, pensez-vous déjà à Noël?

Fin de semaine sportive

Samedi, mon chéri participait à un tournoi de badminton et aujourd’hui, c’est moi qui participais à un évènement sportif : une course de 10 km. Depuis que j’ai commencé à courir, j’avais pour objectif de faire cette épreuve. J’avoue que ce matin, je ne me sentais pas vraiment à ma place. J’ai aussi eu un petit moment de déprime au début de la course : je n’arrêtais pas de me faire dépassér… et même des gens du groupe suivant m’ont rattrapée. C’est dans ces moments qu’il faut se connaître : je sais que je démarre lentement, mais une fois que j’ai mon rythme, je cours de manière très régulière. Ma façon de faire était la meilleure pour moi : j’ai rattrapé des gens, je maintenais mon rythme et j’avais assez d’énergie en fin de course pour piquer un joli sprint. Le résultat : mon meilleur temps! Le petit bonus : j’ai aussi les jambes courbaturées comme jamais!

Dans un autre registre, je vous présente une recette tirée du livre Escalopes & steaks de Betty Bossi, soit des escalopes de porc accompagnées d’une sauce au poivre et aux herbes.

Escalopes de porc sauce poivre et herbes
Escalopes de porc sauce poivre et herbes
Pour 4 personnes

400 g d’escalopes de porc*
1½ cuillère à soupe de beurre
1 oignon
1 tasse ou 250 g de crème à cuisson ou entière
¼ de tasse ou 60 g de whisky
¼ de tasse ou 60 g d’eau
½ à 1 cuillère à soupe de grains de poivre noir,
  finement concassés
3 cuillères à soupe de persil frais**
3 cuillères à soupe de ciboulette fraîche
Sel

Hacher finement l’oignon. Ciseler le persil et la ciboulette. Réserver.

Préchauffer le four à 60°C (140°F).

Dans une poêle, faire fondre 1 cuillère à soupe de beurre. Quand le beurre est bien chaud et qu’il ne crépite plus, déposer les escalopes de porc. Saler et poivrer. Cuire les escalopes pendant 2 à 3 minutes par côté. Quand les escalopes sont cuites, les retirer de la poêle et les déposer dans un plat allant au four. Réserver les escalopes dans le four préchauffé.

Dans la poêle qui a servi à cuire la viande, ajouter le restant de beurre et l’oignon haché. Cuire l’oignon jusqu’à ce qu’il soit translucide. Verser la crème, le whisky, l’eau et le poivre. Porter à ébullition et laisser réduire pendant 5 minutes. Saler au goût. Ajouter le persil et la ciboulette. Rectifier l’assaisonnement au besoin. Napper la viande de sauce et servir accompagné de pâte ainsi qu’un légume de votre choix. Déguster avec plaisir.

*Vous pourriez prendre une autre viande : veau, poulet, boeuf, etc. Vous avez aussi la possibilité de choisir une autre coupe de viande : steak, tranches plus épaisses, etc.
**Utilisez les herbes de votre choix ou à votre disposition.

Et vous, participez-vous à des évènements sportifs?