Catégorie : Viandes

Retour dans le temps

Hier, je n’avais pas vraiment le moral après ma course. Pourtant, j’avais réalisé un bon temps et également augmenté ma distance… Peut-être que 100 mètres de plus aurait suffi à changer mon humeur, mais ça je ne le saurai jamais.

Puis sans raison particulière, je me suis mise à penser à la compilation de musique québécoise que je souhaite faire pour la voiture. C’est ainsi que je me suis mise à la recherche de musique et de fil en aiguille, je suis remontée dans le temps pour finalement écouter des chansons que je n’avais plu entendu depuis mon enfance. C’est fou comment cela m’a donné la pêche! Après, j’avoue qu’il est difficile de s’arrêter pour prendre le chemin du lit et des bras de Morphée.

Je ne vais pas vous proposer les « tunes » que j’ai écouté hier… Les erreurs de jeunesse, ça existe pour tout le monde. Cependant, je vous suggère une recette qui mettra un peu de soleil dans votre assiette : un filet de porc farci aux pistaches et citron confit. Cette recette est tirée du magnifique livre d’Isabelle, Citron (un livre à avoir dans sa bibliothèque, à offrir en cadeaux ou à mettre sur sa liste de cadeaux de Noël).

Filet de porc farci aux pistaches et citron confit
Filet de porc farci aux pistaches et citron confit
Pour 3 ou 4 personnes

6 cuillères à soupe ou 56 g de pistaches non salées, hachées
½ citron confit au sel ou à l’huile d’olive*
1 filet de porc
1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
2 cuillères à soupe ou 30 g de vin blanc
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper le morceau de citron confit en petits dés et déposer dans un bol. Ajouter 4 cuillères à soupe (ou 37 g) de pistaches hachées. Poivrer et bien mélanger. Réserver.

Sur une planche à découper, déposer le filet de porc et le couper dans le sens de la longueur sans le détacher complètement. L’ouvrir comme un livre, répartir la farce aux pistaches et citron sur toute la longueur du filet. Refermer le filet en le repliant sur lui-même. Ficeler le filet en veillant à ce qu’il soit bien serré.

Déposer le filet de porc dans un plat allant au four puis le badigeonner avec la moutarde. Verser le vin et l’huile sur le porc.

Saupoudrer le restant de pistaches sur la viande. Enfourner le filet de porc et cuire pendant 20 minutes. Retirer la viande du plat de cuisson et le déposer sur une planche à découper. Couvrir d’une feuille de papier d’aluminium et laisser la viande reposer pendant 5 à 10 minutes. Trancher et servir avec les légumes de votre choix.

*Pour cette recette, il ne faut pas employer le citron confit au sucre (pas celui que l’on utilise pour la pâtisserie). On retrouve en général les citrons confits au sel ou à l’huile dans des bocaux où ils sont conservés entiers.

Et vous, quand était-ce la dernière fois que vous avez écouté de la musique de votre enfance?

Comme une collection…

Quand on aime la cuisine et cuisiner, on cumule souvent des quantités de recettes. C’est comme une collection, on les met de côté en se disant que peut-être un jour elle nous servira. Et puis un jour, on se rend compte qu’on a assez de recettes à essayer pour ne jamais manger la même chose pendant une, deux, voire trois années! C’est un truc complètement hallucinant, pourtant on continue de les amasser. Le pire dans tout ça, c’est qu’il arrive qu’on ait une idée bien précise de ce qu’on veut cuisiner et en cherchant dans ce monticule de recettes, on ne trouve pas ce que l’on souhaite.

Récemment, c’est ce qui s’est produit pour moi. J’avais envie d’une recette de boulettes avec de la sauce barbecue. Je parcours ma liste de recettes à essayer et aussi quelques livres avant de m’apercevoir qu’aucune recette ne répondait à mes critères. Il m’a suffi de faire une petite recherche sur Internet pour trouver en quelques seconde une recette répondant à mon envie. J’ai ajouté cette recette à mon répertoire qui provient du site Recettes du Québec. Cependant, j’y ai apporté quelques modifications.

Boulettes à la sauce barbecue
Boulettes à la sauce barbecue
Pour 3 personnes

300 g de boeuf haché
3 cuillères à soupe de panko ou de chapelure
2 cuillères à thé de fleurs d’ail
  ou 1 gousse d’ail finement hachée
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à soupe d’huile végétale
¼ de tasse ou 60 g de ketchup
¼ de tasse ou 60 g de sauce chili
¼ de tasse ou 60 g de sauce barbecue du commerce*
2 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
Sel et poivre

Dans un petit bol, mélanger le ketchup, la sauce chili, la sauce barbecue et la moutarde à l’ancienne. Réserver.

Dans un grand bol, mélanger le boeuf haché avec le panko (ou la chapelure), la fleur d’ail (ou l’ail), la poudre d’oignon. Saler et poivrer. Façonner des boulettes d’environ 2,5 cm (1 pouce) de diamètre.

Verser l’huile dans une poêle et la faire chauffer. Quand le corps gras est assez chaud, déposer les boulettes et les faire griller sur tous les côtés.

Quand les boulettes sont bien colorés de tous les côtés, ajouter le mélange de ketchup. Saler et poivrer si désiré, puis porter à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter pendant 30 minutes. Servir sans attendre avec les accompagnements de votre choix.

*Il est possible de remplacer la sauce barbecue par la même quantité de ketchup.

Et vous, votre banque de recettes vous permettrait de cuisiner combien de temps sans manger deux fois la même chose?

Entrecoupé…

Alors que la soupe termine de mijoter, je suis devant mon écran d’ordinateur à me demander quel propos j’ai envie de vous tenir. J’ai des bribes d’idées, mais rien de satisfaisant. L’esprit vagabonde et je me mets à penser au repas de demain soir et à ceux qui suivront. Et là, l’article n’avance pas d’avantage.

Maintenant, le repas a été servi, tous le monde a mangé et la vaisselle est rangée. Je me remets devant mon écran et c’est toujours un peu confus dans ma tête. Je reviens aux repas de la semaine passé : pas trop de nouvelles recettes marquantes, mais j’avais toujours une idée assez précise de ce que j’allais préparer le soir. La semaine, j’aime de plus en plus avoir des recettes rapides sous la main. Et là, je pense à un endroit où il y a des tonnes de recettes de ce genre et que je n’ai pas visité depuis un certain temps : le site de Qu’est-ce qu’on mange pour souper? Il faut que j’aille faire un petit tour d’ici peu, mais en attendant, je vous propose une recette de ce site qui nous a bien plu : un filet de porc au paprika.

Filet de porc au paprika
Filet de porc au paprika
Pour 4 personnes

1 filet de porc d’environ 450 g
1 cuillère à soupe de paprika doux
2 cuillères à soupe de beurre
1 oignon
1 barquette de champignon ou 227 g de champignons blanc
¾ de tasse ou 180 g d’eau*
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
½ tasse ou 125 g de crème sure ou de demi-crème acidulée
Sel et poivre

Trancher les champignons ou les couper en quartiers. Émincer l’oignon.

Couper le filet de porc en tranches de 2 cm (⅝ pouce) d’épaisseur. Assaisonner la viande avec le paprika, le sel et le poivre.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, saisir les tranches de porc pendant 2 minutes de chaque côté. Retirer la viande de la poêle et la réserver dans une assiette.

Dans la même poêle, ajouter les champignons et l’oignon. Cuire pendant 4 minutes. Déglacer avec l’eau. Ajouter la moutarde et la sauce Worcestershire. Laisser réduire de moitié.

Déposer les tranches de porc ainsi que son jus dans la sauce pour les réchauffer. Retirer la poêle du feu et ajouter la crème sure (ou la demi-crème acidulée). Servir sans attendre sur un lit de pâte.

*Si vous servez ce plat avec des pâtes, prélever une partie de l’eau de cuisson pour réaliser la sauce.

Maintenant, c’est le temps de se détendre avant d’aller au lit et demain, attaquer une nouvelle semaine. Bonne soirée!

Embrouillé

Je fonctionne au ralenti, j’ai l’esprit tout embrouillé. Hier, j’étais au Québec où le temps s’est soudainement rafraîchi. J’ai également pu admirer des bernaches qui entreprendront bientôt, voire trop tôt, leur périple vers le sud. Bref, des signes qui annoncent l’automne. En arrivant en Suisse, j’ai l’impression que le temps s’est figé : la belle température d’été est encore au rendez-vous. Seul le soleil qui se couche un peu plus tôt trahi le temps qui passe.

Entre le décalage horaire, le léger manque de sommeil et les idées toutes embrouillées, je vous propose une petite recette de lapin simple à préparer. J’ai trouvé cette recette sur le site d’À la di Stasio.

Lapin rôti et légumes racines
Lapin rôti et légumes racines
Pour 4 à 6 personnes

1 lapin coupé en morceaux
5 ou 6 carottes
5 ou 6 panais
2 ou 3 oignons
1 céleri-rave
Moutarde de Dijon en quantité suffisante
Thym ou mélange d’herbes séchées (italienne, provençale,
  cajun, etc.) en quantité suffisante
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Éplucher les carottes, les panais et le céleri-rave, puis les couper en morceaux de tailles similaires pour une cuisson plus uniforme. Couper les oignons de la même taille que les autres légumes. Déposer les légumes sur une plaque de cuisson légèrement huilée. Saler et poivrer.

Dans un bol, mélanger la moutarde de Dijon et les herbes séchées. Badigeonner généreusement les morceaux de lapin de cette préparation et les déposer sur les légumes.

Enfourner et cuire pendant 35 à 45 minutes. Servir sans attendre.

Et vous, avez-vous les idées claires après un long voyage?

Prolongation ou pas?

Avec le début de l’année scolaire, qui est le principal sujet d’actualité des dernières semaines et qui commence sérieusement à me lasser, je ne peux m’empêcher de penser à la fin de l’été. La saison aura filé trop rapidement comme bien souvent, mais elle me laisse un petit arrière goût : elle a amené peu de soleil. C’est pourquoi, en se début septembre, j’espère que l’été nous proposera une petite prolongation bien ensoleillée… et pourquoi pas un été indien!

En attendant de voir l’évolution du temps, je vous propose une recette à réaliser en toute saison : un pain de viande. J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés.

Pains de viandes miniatures emmaillotés de prosciutto
Pains de viandes miniatures emmaillotés de prosciutto
Pour 4 à 6 personnes

½ oignon
1 courgette
1 carotte
½ poivron
1 gousse d’ail
400 g de boeuf haché*
1 tasse ou g de céréales lactées pour bébé
  ou ½ tasse ou 120 g de chapelure
1 cuillère à soupe d’herbes de Provence
Poivre
12 tranches de prosciutto
¼ tasse ou 80 g de pâte de tomates

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper grossièrement l’oignon, la courgette, la carotte et le poivron. Déposer les légumes ainsi que la gousse d’ail dans un robot culinaire muni d’une lame en « s » et mixer finement. Au besoin, égoutter pour retirer l’excès d’eau.

Dans un bol, déposer les légumes mixés, la viande hachée, les céréales (ou la chapelure) et les herbes. Poivrer généreusement.

Dans chaque empreinte d’un moule à muffin déposer une tranche de prosciutto. Répartir la préparation de viande sur chaque tranche de prosciutto. Badigeonner la surface de chaque pain de viande de pâte de tomate**. Replier le prosciutto sur chaque pain de viande.

Enfourner et cuire pendant 30 minutes. Démouler et servir avec des accompagnements de votre choix.

*Il est possible de remplacer le boeuf haché par du porc, du poulet ou de l’agneau haché.
**À ce moment, si vous le désirez vous pouvez saupoudrer un peu de fromage sur les pains de viande avant de refermer le prosciutto.

Et vous, souhaitez-vous que l’été joue les prolongations?